​La Fonderie Horne opère une usine d'acide sulfurique depuis 1989. Il s'agit d'une technologie éprouvée et très commune dans l'industrie métallurgique. Cette usine traite les gaz de procédé afin de les convertir en acide sulfurique. Le dioxyde de soufre (SO2) est collecté, nettoyé et converti en trioxyde de soufre (SO3) avant d'être transformé en acide sulfurique.

Cette infrastructure vise à réduire l'impact environnemental des opérations de la fonderie. D'ailleurs, l'usine d'acide sulfurique de la Fonderie Horne est l'une des plus performantes au monde, avec un taux de captation du soufre de plus de 96 %, bien au-delà de la norme de 90 %.

L'acide sulfurique produit par les installations de la Fonderie Horne est de très haute qualité. Il est revendu sur les marchés et utilisé dans les domaines de l'alimentation, de l'industrie pharmaceutique et des fertilisants, entre autres.

Le risque de fuite SO2-SO3

Bien que très peu probable, il existe un risque de fuite des gaz SO2 et SO3, qui pourrait avoir un impact sur la population avoisinante. Toutefois, on peut immédiatement interrompre une fuite en fermant la soufflante et en arrêtant les opérations de la fonderie. À noter qu'aucune fuite de ce genre et aucune situation d'urgence ne s'est produite dans le passé. De plus, une panoplie de mesures de contrôles sont mises en place pour éviter une telle situation :

  • Programme d'inspections et d'entretien
  • Réseau de détection des fuites composé de 14 appareils
  • Système automatique d'arrêt de l'usine
  • Sirène d'avertissement
  • Consignes AGIR
  • Formation des employés de l'usine d'acide sulfurique
  • Mesures d'urgence
     

En 2000, une initiative concertée a été mise en place par la Fonderie Horne, la Ville de Rouyn-Noranda, l'Agence de santé publique et la Direction de Sécurité civile. Une modélisation de l'impact avait alors été réalisée, ce qui avait mené à l'élaboration d'un plan de gestion avec les différents intervenants, incluant notamment les consignes AGIR. Un système d'avertissement (sirène) avait également été mis en place, en plus d'une stratégie de communication publique.