​En plus du cuivre, nous produisons 640 000 tonnes d'acide sulfurique chaque année. Ce sous-produit de notre procédé de smeltage est un produit de qualité utilisé dans les domaines de l'alimentation, de l'industrie pharmaceutique et des fertilisants, entre autres.

En 1989, la mise en opération de l'usine d'acide sulfurique a représenté un jalon marquant de l'engagement de la Fonderie Horne envers l'environnement et sa communauté. Dès lors, les émissions de SO2 n'ont cessé de diminuer. Aujourd'hui, plus de 96 % du soufre provenant du procédé est transformé en acide sulfurique.